ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

dimanche 30 juillet 2006

Involtini de boeuf aux graines de fenouil et petites patates farcies

Le problème des grosses chaleurs, c'est qu'on privilégie les aliments frais, crus, froids, seuls réconforts possibles à l'appétit en baisse de ces journées torrides. Mais pendant ce temps, s'accumulent les mal-aimés du frigo... Je dois finir des pommes de terre... Et puis, à force de manger des salades et des soupes froides, je me rends compte qu'on boude la viande. Alors que je préparais ce plat chaud hier soir, les éléments semblent avoir décidé de me donner un coup de main: un gros orage a éclaté et drôlement raffraichi l'atmosphère. Rien de tel qu'une petite pluie pour faire apprécier ce dîner!

Il existe de nombreuses recettes d'involtini. A la viande ou aux légumes. J'apprécie particulièrement la recette la plus classique au filet de veau et au jambon cru. Quant aux graines de fenouil, elles sont une véritable révélation pour moi. La mama du ragazzo en met avec toutes les viandes grillées. Elle fait très souvent rôtir des morceaux de "maialino" (cochon de lait) ou des travers de porc au four, avec des herbes et des graines de fenouil. Elle est sarde d'origine (voir ici) et au-delà du sens incroyable de l'hospitalité qu'elle a conservé de son île, elle a aussi gardé le goût de ces grillades délicieusement parfumées.

DSC03930

Involtini de boeuf aux graines de fenouil et patates farcies

Pour 2 personnes:

4 tranche de filet de boeuf très très fine (ou de veau)
basilic frais
graines de fenouil
un morceau de pecorino romano ou de parmesan
2 verres de vin
poivre
petits pics en bois

2 petites pommes de terre
3 gousses d'ail
thym
un peu de gorgonzola au mascarpone (ou du bleu d'Auvergne) voir ici
huile

Etaler les tranches de viande. Elles doivent être très fines! Au besoin, les  attendrir après les avoir protégées avec du film alimentaire. Couper les tranches en 2 pour obtenir des involtini de 7 cm de largeur environ. Sur chaque tranche, mettre un peu de basilic,  des copeaux de pecorino et quelques graines de fenouil. Poivrer. Replier en serrant bien de sorte à former de petits rouleaux. Utiliser des pics pour les faire tenir fermés. Mettre de l'huile à chauffer dans une poêle. Faire dorer les involtini quelques minutes puis ajouter le vin. Baisser le feu et couvrer. Ajouter quelques graines de fenouil. Laisser cuire au moins 20 minutes en retournant les involtini régulièrement, jusqu'à réduction du vin. On doit obtenir une sauce onctueuse (le pecorino des involtini se mélangeant au vin).

Couper les pommes de terre en 2. Ne pas les éplucher. Mettre au four dans un plat huilé avec les gousses d'ail fendues (sinon elles explosent!). Selon la taille de vos pommes de terre, laisser cuire environ 20 minutes à 220°c.  Prélever délicatement la chair des pommes de terres. Mélanger avec l'ail cuit, quelques dés de gorgonzola au mascarpone, de l'huile, le thym et le poivre. Farcir les pommes de terre et remettre au four environ 15 minutes.
peggy picot

Posté par peggypicot à 08:58 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Oh la la, que ce doit être bon !

    Posté par Papilles&Pupille, dimanche 30 juillet 2006 à 10:31
  • Il faut vraiment que j'essaie car les graines de fenouil doivent donner un sacré parfum à l'ensemble.

    Posté par Choupette, dimanche 30 juillet 2006 à 11:19
  • Hum officiellement boycottage de l' Italie cinq mois et 3jours durant(chacun y choisit sa durée ) mais là c' est plus possible du touuut, tu me prêterais ta belle maman au passage?!

    Posté par Ellie, dimanche 30 juillet 2006 à 12:50
  • Pareil que Choupette, les graines de fenouil m'intriguent, je note!

    Posté par Alhya, dimanche 30 juillet 2006 à 13:27
  • Ta photo est remarquable! Tout cela me semble délicieuse, vite, il m'en faut une bouchée!

    Posté par Lauriana, dimanche 30 juillet 2006 à 13:34
  • Mmmm, il faut absolument que j'essaye cette recette. J'ai toujours voulu faire des involtini, mais je ne savais pas quoi mettre dedans!

    Posté par jojo, dimanche 30 juillet 2006 à 13:55
  • Ah! Les involtini! Quelle "saudade"!

    Posté par maloud, dimanche 30 juillet 2006 à 17:17
  • Oui, superbe photo : tes petites patates me font saliver... Mais n'aimant pas l'anis je me contenterai de regarder les involtinis.

    Posté par Giboo, lundi 18 septembre 2006 à 13:32

Poster un commentaire