ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

mercredi 2 août 2006

Des vertes et des tomates mûres...

collage4

Cette tomate n'est pas une tomate verte, cette tomate deviendra rouge dans quelques jours. Elle n'est pas encore complètement mûre, pourtant elle est déjà délicieuse pour être mangée. Cette tomate va faire une chose qui tient presque de l'indécence potagère, et que je ne vois jamais en France: elle va mûrir... J'ai le choix du stade de mûrissement de ma tomate: si je l'aime verte croquante et déjà sucrée, si je la veux plus jaune avec une texture douce, si je l'aime rouge, tendre et gorgée de saveur, je peux l'acheter ici. Pas besoin d'aller sur un marché bio, ou chez un primeur de luxe. Je l'achète au supermarché du coin, à 1 euro le kilo environ.

En Italie, on la vend verte pour "l'insalata", puis au fur et à mesure qu'elle mûrit, on la transfère dans le bac des tomates rouges pour le "sugo", la sauce. Cette tomate a plus de goût que toutes les tomates rouges, esthétiquement parfaites, que je trouve dans ma supérette à Paris, y compris celles bio que l'on me vend à des prix délirants et qui s'avèrent aussi farineuses et insipides que les autres. En France, les tomates sont calibrées, obligatoirement rouges alors qu'elles n'ont jamais vu ni le soleil ni même la terre dans leur hangard de cultures hors-sol. Et elles sont chères: quand je trouve un kilo à moins de 2 euros, cela tient de l'événement. Et dire que les Français en consomment environ 12 kg par personne et par an! Alors je dis juste: pourquoi? Dites, pourquoi est-ce que je ne peux pas trouver ces tomates-là à Paris? Pourquoi est-ce que j'y trouve des tomates d'Espagne et pas des tomates d'Italie? Je n'en sais rien et la réponse "c'est la PAC" ne m'apporte que peu de réconfort!

DSC04160
Tomates farcies

Je n'écris pas la recette, chacun a la sienne. C'est un grand classique de l'été. Moi, j'ai mélangé de la viande de boeuf avec un oignon et le reste de ma farce aux épinards d'hier. Et j'ai suivi le conseil de Papilles et Pupilles de mettre du riz dans le fond du plat... j'ai ajouté un peu d'eau à mi-cuisson et le résultat est délicieux. Ainsi j'ai fait manger du riz en accompagnement, au ragazzo alors qu'en Italie le riz se mange comme les pâtes en primo piatto (et pas avec la viande ou le poisson comme nous le faisons). Tiens, ça me donne envie de faire un risotto tout ça...
peggy picot

Posté par peggypicot à 14:26 - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Quelle tomate, il faut bien être en Italie pour trouver ça. Veinarde.

    Posté par mamina, mercredi 2 août 2006 à 15:29
  • mmmmm elles sont super appétissantes ces tomates!!!

    Posté par Clairechen, mercredi 2 août 2006 à 15:35
  • Pour trouver des tomates vertes de pleine terre que tu feras mûrir il faut aller dans les fermes des Chapeaux de paille de la région parisienne, j'y vais régulièrement, les cueille à peine mûres et les laisse prendre leur couleur tranquillement.

    Posté par Choupette, mercredi 2 août 2006 à 15:39
  • Merci du tuyau! je n'ai pas de voiture à Paris mais je trouverai bien une bonne âme pour une expédition tomates!

    Posté par peggy, mercredi 2 août 2006 à 15:46
  • Venez au Portugal et vous trouverez ces tomates. D'ailleurs, mes parents les éxigeaient toujours pour la salade.

    Posté par maloud, mercredi 2 août 2006 à 16:10
  • moi je les fais pousser sur mon balcon...

    Posté par bergeou, mercredi 2 août 2006 à 16:35
  • Ce qu'elles sont belles ! Pourquoi, mais pourquoi je n'en trouve pas non plus. Marie Laure (Ôdélices) ce week end m'en a montré plein qu'elle avait trouvé sur le marché de Royan : des vertes, noires, jaunes. J'en rêve !

    Posté par Papilles&Pupille, mercredi 2 août 2006 à 16:41
  • jolies¨!

    Posté par Audrey, mercredi 2 août 2006 à 16:51
  • Je vais peut être poser une question débile mais je brûle de savoir, quelque chose m'intrigue : tu dis "Cette tomate n'est pas une tomate verte, cette tomate deviendra rouge dans quelques jours" alors est ce que les tomates vertes (comme celles de la confiture par exemple) ne rougissent pas, et sont donc une variété spécifiques de tomates ??? Je croyais que la tomate verte était une tomate pas encore rouge, donc pas encore mûre ...

    Posté par a mes heures, mercredi 2 août 2006 à 18:41
  • Indémodable la tomate farcie!

    Posté par missval, mercredi 2 août 2006 à 20:44
  • Oui "a mes heures", il y a des tomates vertes qui restent vertes! par exemple, je cultive sur mon balcon la Green Zebra. Elle est très bonne d'ailleurs pour faire la confiture dont tu parles! voici un lien où tu trouveras quelques photos de tomates: http://www.jardinpotager.com/tomatesenfolie.htm
    ou encore ici http://jardihaie.free.fr/potager/tomate/variete.htm

    et ce n'est qu'un aperçu des variétés et des couleurs existantes!
    bonne soirée! merci de ta visite!

    Posté par peggy, mercredi 2 août 2006 à 21:45
  • Sublime ta photo, moi aussi j'aime ces petites tomates mais elles sont un peu chères !

    Posté par Fabienne, mercredi 2 août 2006 à 22:05
  • C'est sûr que si a habité en Italie, on devient exigeant pour les tomates! Je ne peux plus acheter de tomates en hiver, par exemple!
    Mais je dois dire que dans mon super-marché (j'habite dans le nord-est de l'Italie) on trouve des tomates... de Hollande! Je trouve ça vraiment horrible!

    Posté par jojo, jeudi 3 août 2006 à 16:53
  • Je découvre ton blog et j'en ai l'eau à la bouche... Une astuce sympa pour les tomates farcies : mettre une cuillère de riz (ou plus selon les goûts) au fond de ta tomate avant de la farcir... le riz cuit en même temps que la tomate farcie, dans le jus de ta farce... hum!!!

    Posté par Kywana, vendredi 11 août 2006 à 17:10
  • La Tomatoe Connection

    Fanatiquement d'accord avec ton indignation!
    Les circuits et "commodités" de distribution ont éradiqué la vraie tomate des étals. En France, que des tomates rouges, calibrées qui n'ont jamais vu le soleil. Les Français en ont perdu le goût. Estampillées SAVEOL, branchées,clonées, certes elles ont de l'allure, mais elles sont bonnes pour les cochons.
    Vivant au Portugal, j'ai la même chance que les Italiens de savoir apprécier la tomate encore verte pour la salade. La rouge, j'en fais des coulis.
    Sus à la tomate de Hollande et d'Espagne!
    J'en parle justement sur Popote & Papote.
    Merci!

    Posté par JCP, vendredi 13 juillet 2007 à 18:39

Poster un commentaire