ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

dimanche 18 mars 2007

Du chocolat pour Al Capone: la torta Caprese

11430020

A l'origine des recettes et des plats que l'on aime, il y a toujours des tas d'histoires. Des histoires de terroirs, de plats cuits de longues heures dans le four du boulanger sur le chemin du lavoir, des histoires d'actes manqués pâtissiers où par d'heureuses maladresses, les tartes renversées deviennent d'incontournables classiques, des histoires d'enfance et de souvenirs, des madeleines d'écrivain nostalgique et des restes de pâte dans le saladier, qui se finissent avec les doigts, en attendant que le gâteau cuise... Et il y a ces spécialités qui connaissent cent histoires. D'allure si familière, elles savent pourtant brouiller les pistes de leurs gourmandes origines. Peut-être parce qu'elles n'étaient pas destinées à un avenir si grand. Ou que le goût est meilleur quand l'histoire est divertissante. La Torta Caprese (par "torta" l'on entend "gâteau" en italien, et non pas "tarte") est très connue dans la région de Capri, de la sublime côte amalfitaine jusqu'à Napoli. Un pâtissier, nommé Carmine di Fiore aurait oublié de mettre la farine dans un gâteau aux amandes qu'il préparait pour trois malfaiteurs américains, de passage à Capri pour acheter un stock de guêtres pour Al Capone... Des guêtres, accessoire mythique de la mode masculine des années 20. L'histoire raconte qu'ils trouvèrent le gâteau si bon qu'ils demandèrent la recette au chef. Pour Al Capone? Peut-être était-il friand d'amandes et de chocolat... qui sait! Après tout, les histoires laissent libres la fantaisie et les suites inédites... Di Fiore ne manqua pas de le refaire pour ses clients. Baptisée "caprese", cette "torta" connait depuis un grand succès. Certains y mettent des noisettes, d'autres des brisures de gâteaux secs, du cacao, du jus de citron et même du Limoncello, spécialité de la région. Il y a, comme toujours, à peu près autant de versions que de cuisinières italiennes.

 

11429790

Torta Caprese

200g de poudre d'amandes
150g de chocolat
150g de sucre
100g de beurre
4 oeufs
sucre glace
un petit verre de liqueur de Strega ou de rhum (facultatif)

Faites fondre au bain-marie le chocolat. Travaillez en pommade le beurre. Ajoutez le sucre et mélangez bien. Séparez les blancs des jaunes des oeufs. Mettez les jaunes avec le mélange de sucre et de beurre puis ajoutez la poudre d'amandes et le chocolat fondu. Montez les blancs en neige et ajoutez-les à la préparation. Versez le petit verre de liqueur (c'est facultatif), de la cannelle ou de la vanille. Mettez la pâte dans un moule à tarte beurré et fariné. Cuisez à 180°C environ 25 minutes. Attention, le gâteau ne doit pas être sec. Il doit être légèrement croquant dehors mais très moelleux, fondant à l'intérieur. Démoulez le gâteau. Saupoudrez de sucre glace et laissez-le refroidir. Dégustez avec un caffè ou un petit verre de limoncello.

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés ©


Posté par peggypicot à 21:29 - Permalien [#]