ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

dimanche 18 mars 2007

Du chocolat pour Al Capone: la torta Caprese

11430020

A l'origine des recettes et des plats que l'on aime, il y a toujours des tas d'histoires. Des histoires de terroirs, de plats cuits de longues heures dans le four du boulanger sur le chemin du lavoir, des histoires d'actes manqués pâtissiers où par d'heureuses maladresses, les tartes renversées deviennent d'incontournables classiques, des histoires d'enfance et de souvenirs, des madeleines d'écrivain nostalgique et des restes de pâte dans le saladier, qui se finissent avec les doigts, en attendant que le gâteau cuise... Et il y a ces spécialités qui connaissent cent histoires. D'allure si familière, elles savent pourtant brouiller les pistes de leurs gourmandes origines. Peut-être parce qu'elles n'étaient pas destinées à un avenir si grand. Ou que le goût est meilleur quand l'histoire est divertissante. La Torta Caprese (par "torta" l'on entend "gâteau" en italien, et non pas "tarte") est très connue dans la région de Capri, de la sublime côte amalfitaine jusqu'à Napoli. Un pâtissier, nommé Carmine di Fiore aurait oublié de mettre la farine dans un gâteau aux amandes qu'il préparait pour trois malfaiteurs américains, de passage à Capri pour acheter un stock de guêtres pour Al Capone... Des guêtres, accessoire mythique de la mode masculine des années 20. L'histoire raconte qu'ils trouvèrent le gâteau si bon qu'ils demandèrent la recette au chef. Pour Al Capone? Peut-être était-il friand d'amandes et de chocolat... qui sait! Après tout, les histoires laissent libres la fantaisie et les suites inédites... Di Fiore ne manqua pas de le refaire pour ses clients. Baptisée "caprese", cette "torta" connait depuis un grand succès. Certains y mettent des noisettes, d'autres des brisures de gâteaux secs, du cacao, du jus de citron et même du Limoncello, spécialité de la région. Il y a, comme toujours, à peu près autant de versions que de cuisinières italiennes.

 

11429790

Torta Caprese

200g de poudre d'amandes
150g de chocolat
150g de sucre
100g de beurre
4 oeufs
sucre glace
un petit verre de liqueur de Strega ou de rhum (facultatif)

Faites fondre au bain-marie le chocolat. Travaillez en pommade le beurre. Ajoutez le sucre et mélangez bien. Séparez les blancs des jaunes des oeufs. Mettez les jaunes avec le mélange de sucre et de beurre puis ajoutez la poudre d'amandes et le chocolat fondu. Montez les blancs en neige et ajoutez-les à la préparation. Versez le petit verre de liqueur (c'est facultatif), de la cannelle ou de la vanille. Mettez la pâte dans un moule à tarte beurré et fariné. Cuisez à 180°C environ 25 minutes. Attention, le gâteau ne doit pas être sec. Il doit être légèrement croquant dehors mais très moelleux, fondant à l'intérieur. Démoulez le gâteau. Saupoudrez de sucre glace et laissez-le refroidir. Dégustez avec un caffè ou un petit verre de limoncello.

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés ©


Posté par peggypicot à 21:29 - Commentaires [43] - Permalien [#]

Commentaires

    Bon à l'unanimité

    L'an dernier mes belles-filles ont adoré la torta caprese je récidive cette année à Noel et je vais le servir avec un sorbet maison à la framboise et au chocolat.
    Plaisir à vous lire.
    Denise

    Posté par Denise Ranger, samedi 22 décembre 2007 à 19:48
  • De retour de Capri

    Super !! Je reviens de Capri où j'ai pu déguster ce délice (et sa version "citron" fondante à souhait) dans un décor de rêve et je cherchais à prolonger mes vacances... C'est chose faite avec cette recette juste comme je l'aime (humm, les amandes !!), que je vais tester dès mercredi. Merci !!

    Posté par lilia, lundi 20 octobre 2008 à 20:43
  • MAGNIFICO

    J'ai testé cette TORTA, et mes enfants ainsi que ma femme en rafolle.
    GRAZIE

    Posté par pepucio, jeudi 9 juillet 2009 à 15:06
  • J'adore connaître les histoires des recettes, merci ! Sublimes photos très tentantes...

    Posté par aurélie, dimanche 18 mars 2007 à 21:44
  • J'en prendrais volontiers une part même s'il était destiné à Al Capone!! !

    Posté par Choupette, dimanche 18 mars 2007 à 22:04
  • un classique cette torta.. mais avec l'histoire qui va avec, elle devient tout de suite passionnante!
    l'histoire des guètres blanches me rappelle "some like it hot".. beaucoup plus drôle que ton "ami" Al

    Posté par avital, dimanche 18 mars 2007 à 22:21
  • rien que l'introduction est à croquer! j'en veux encore et encore! si ta recette est aussi délicieuse que tes mots, je vais m'en délecter encore et encore!

    Posté par alhya, dimanche 18 mars 2007 à 22:41
  • Rien de tel que de belles recettes pour accompagner de belles histoires !
    Merci
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), dimanche 18 mars 2007 à 22:45
  • Quelles magnifiques photos ! J'imagine qu'à l'époque, quand Al Capone te demandait qque chose, tu n'avais pas trop le droit de dire : "secret de famille" :=))

    Posté par Papilles&Pupille, dimanche 18 mars 2007 à 22:52
  • Belle façon de nous conter cette torta... déjàa mangée en Italie et effectivement délicieuse... au passage, je te pique aussi la cuillère à sucre!

    Posté par mamina, dimanche 18 mars 2007 à 23:09
  • L'histoire ne dit pas si elle a été ensuite copieusement arrosée d'alcool non autorisé... Très jolies photos !

    Posté par Tiuscha, dimanche 18 mars 2007 à 23:25
  • Al Capone, ou pas , un classique dont on ne se lasse pas ! bravo pour les photos !

    Posté par mercotte, lundi 19 mars 2007 à 04:34
  • Découvrir l'histoire qui accompagne une recette, c'est toujours mieux, surtout quand c'est raconté par ta plume...

    Posté par loukoum°°°, lundi 19 mars 2007 à 08:56
  • beau dessert pour un dimanche en famille!

    Posté par anne, lundi 19 mars 2007 à 10:12
  • On aime les recettes qui ont une histoire. Encore plus quand elle est délicieusement rapportée comme ici...

    Posté par Thierry, lundi 19 mars 2007 à 10:15
  • Il faut absolument que j'essaye ta recette: la seule torta caprese que j'ai mangée c'était dans le port de Capri en attendant le traghetto et elle n'était vraiment, mais vraiment pas bonne!
    Magnifiques photos!

    Posté par jojo, lundi 19 mars 2007 à 12:06
  • Laisse donc Al où il est et sers moi donc de cette douceur, Peggy ! Tes photos sont très belles.

    Posté par Tit', lundi 19 mars 2007 à 13:41
  • sei tornata con un classico della pasticceria napoletana, bella! E che cucchiaino elegante, molto adatto per assaporare una fetta di caprese.

    Posté par francesca, lundi 19 mars 2007 à 14:13
  • Ohlalala j'adore la torta caprese !
    E la torta ricotta e pere ti piace ?

    Posté par Virka, lundi 19 mars 2007 à 15:38
  • Recommande par la Mafia Et particulierement appetissant.

    Posté par Gracianne, lundi 19 mars 2007 à 16:23
  • Belle histoire et très belles photos qui donnent l'eau à la bouche !

    Posté par mimi, mardi 20 mars 2007 à 10:49
  • Il y a longtemps que je ne t'avais rendu visite. Dommage pour moi. C'est toujours un vrai plaisir!

    Posté par menus propos, mardi 20 mars 2007 à 10:55
  • ..il faudra que je donne cette recette à "mon "sicilien.. (enfin il n'est pas le mien... mais je fais comme si.. rireee!) ..lui le gourmand: il saura bien le faire..rireee!
    en tout cas avec ce récit qui accompagne cette recette on a envie de le faire .. carrément voyageur( dans le temps!!) et qui laisse rêveur quand à la saveur de ce gâteau..
    bonne journée Peggy...

    Posté par manola, mardi 20 mars 2007 à 11:50
  • wowwwwwww!!

    Miam miam Peggy!!! Che meraviglisa caprese.. mi pare di sentire il profumo!
    Bizzz

    Posté par Gourmet, mardi 20 mars 2007 à 13:56
  • Oh la la, quel retour en force !!!! Cela vaut la peine d'attendre un peu...ta cuillère est spécialement sympa je dois dire...et le gateau...un chocoholic comme moi ne peut qu'aprécier !!! Un grand bravo!

    Ciao
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, mercredi 21 mars 2007 à 14:07
  • Première visite sur le blog, et que vois-je ? mon dessert préféré... le gâteau au chocolat SANS FARINE...
    Je vais m'y mettre ce weekend et s'il est si bon qu'on le dit, hop un petit mot sur mon blog et un lien direct à Rome.
    Si l'on me demandait dans quelle capitale européenne aimerais-je habiter, sans hésitation ROME...

    Posté par Nath13, mercredi 21 mars 2007 à 17:51
  • miam,délicieux!!

    mmmmmm, ce gâteau est un de fleurs de la cuisine italienne, j'adoore!

    Posté par lory, mercredi 21 mars 2007 à 19:57
  • pour moi ça sera Chocolat- Limoncello merci ....
    belle photo encore et encore ....
    j'aime toujours ...
    Garance

    Posté par garance, mercredi 21 mars 2007 à 21:42
  • et en plus avec un p'tit verre de limoncello , tu me donnes des idées, mais faut d'abord que j'en prépare à nouveau, il ne reste plus rien de ma "fournée" de l'été dernier

    Posté par nuage de lait, jeudi 22 mars 2007 à 21:42
  • Bien que je n'aime le chocolat que nature en règle générale, et que de toutes façons je ne fais jamais de patisserie, je vais quand même glisser la recette à Sylvie qui elle est une fana des gateaux au chocolat, sans farine et un peu alcoolisé, je vais peut-être aimer çà...

    Posté par Patrick CdM, vendredi 23 mars 2007 à 19:44
  • j'adore ta cuillère! et ton gâteau a l'air très bon!
    pas trop plein de beurre, juste ce qu'il faut!

    Posté par lolie, vendredi 23 mars 2007 à 22:47
  • Enfin, je trouve le temps de lire ton billet! J'avais hâte et ne suis pas déçue par l'histoire que tu racontes si bien.
    La torta semble exquise, ta photo, la cuillère, ça nous ramène dans le temps. Merci!

    Posté par Ninnie, samedi 24 mars 2007 à 00:53
  • je découvre ton blog et tout est beau, tout a l'air bon...terrible bravo!!

    Posté par Cocotte, samedi 24 mars 2007 à 14:51
  • J'ai fait connaitre ton blog a une amie qui est prof d'italien. Elle a adoré et déja fait plein de recette! C'est la dolce vita tous les soirs chez elle!

    Posté par mcc, dimanche 25 mars 2007 à 22:36
  • J'adore lire les histoires de ces recettes!

    Posté par auré, mardi 27 mars 2007 à 15:00
  • Magnifiques photos et jolie histoire pour un gateau qui a l'air absolument délicieux !

    Posté par loupiti, mardi 27 mars 2007 à 18:39
  • C'est formidable de connaitre l'histoire qui se cache derrière une recette, ou un objet!

    Posté par marraine, mercredi 28 mars 2007 à 14:43
  • ton gâteau au chocolat m'a tout l'air sublime et c'est un plaisir de découvrir son histoire, par ta plume! te lire est toujours un réel régal d'ailleurs...

    Posté par Mirabelle, jeudi 29 mars 2007 à 18:06
  • Si c'est aussi savoureux que l'est la photo, je ne pourrais y résister!

    Posté par Lauriana, vendredi 30 mars 2007 à 14:32
  • Merci de vos commentaires! ça fait plaisir de voir que vous appréciez les histoires...
    Et contente aussi de voir que ma cuillère à saupoudrer a eu du succès... je l'adore, je crois que vous l'aviez compris à travers mes photos, hihihi.

    Posté par peggy, vendredi 30 mars 2007 à 16:53
  • holalaaaaaaa!!!!

    c'est honteusement boooon ça!!! biiiises micky

    Posté par mickymath, vendredi 6 avril 2007 à 16:02
  • irrésistible ! De quoi mettre la pègre à ses pieds !

    Posté par céline, vendredi 13 avril 2007 à 23:28
  • Elle a l'air délicieuse... je vais sûrement essayer ta recette. A presto!

    Posté par nonnapapera, mardi 5 juin 2007 à 20:46

Poster un commentaire