ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

lundi 18 juin 2007

Le supermarché à l'italienne 2

Vous vous souvenez? Je vous avais déjà parlé, il y a quelques temps (clic) de mes virées clandestines au supermarché du coin... Le ragazzo est toujours réfractaire à mes études sociologico-gastronomiques dans les commerces romains et j'ai donc sournoisement profité d'un moment d'inattention - et d'un dimanche après-midi caniculaire...- pour m'échapper, l'air de rien, faire quelques courses (pour de vrai) et prendre quelques clichés (au "péril de ma vie"). Je dois avouer que je ne suis pas du tout une décomplexée de l'appareil-photo: j'ai de grosses réticences à faire des photos dans les restaurants et je demande toujours aux commerçants dans les boutiques l'autorisation de photographier, quand j'ose le faire, ce qui n'est pas systématique. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas d'explication particulière... Mais hier, profitant des allées désertées (c'était l'heure de la sieste!) de l'hypermarché, je suis parvenue à ramener quelques clichés de la grande distribution à l'italienne.

14320274

A l'entrée du magasin, le rayon fruits et légumes occupe une place primordiale. Le choix est vraiment très large même si la qualité des produits est inégale. Le made in Italia prévaut. Je n'ai pas le souvenir d'un produit qui ne soit pas originaire d'Italie, à part les fuits exotiques bien entendu. La Sicile est très largement en tête pour les fruits, la région du Lazio pour la plupart des légumes (ce qui n'est pas mal, la proximité garantissant quand même une certaine fraicheur et peu de transport). J'apprécie toujours beaucoup le rayon des tomates, que l'on peut trouver à divers degré de maturité, et d'espèces variées, et surtout, fait appréciable, pour des primeurs qui ne sont pas bio, elles ont du goût! Seul un français, qui mange des tomates calibrées espagnoles cultivées hors sol, peut comprendre le plaisir de croquer, enfin, dans une tomate savoureuse, encore verte, une tomate qui a une saveur, un parfum et des défaut. Et le tout, à un prix acceptable.

14320900

 

Le rayon salade propose de très nombreuses variétés. Y trouver aussi des pousses de petite salade, de la roquette, du basilic frais et diverses herbes est très appréciable. A noter qu'en Italie, on pèse beaucoup plus qu'en France! Lorsque je suis arrivée à Rome, j'oubliais systématiquement de peser les salades mais aussi les melons et les pastèques qui sont vendus au poids. Maintenant, j'y pense mais j'ai toujours du mal à me faire une idée du prix que je vais payer!

14321716

 

Difficile de s'y retrouver dans ces rayons surchargés. J'ignore combien il existe de marques de pâtes. C'est un rayon star du magasin! et il est rare de trouver un caddie qui ne contienne pas un minimum "syndical" de paquets de pâtes. Je crois que l'on peut facilement consommer des pâtes tous les jours de l'année, sans manger deux fois les mêmes!

14322023

La gamme Barilla est l'une des plus complètes. Les grands classiques sont là bien sûr, ainsi que les spécialités régionales, et l'on trouve des innovations, au niveau de la forme ou de la composition même, avec des pâtes complètes, aux 5 céréales, à l'orge etc.

14322239

Les Italiens sont très sensibles à l'argument santé, bio, sain des aliments. Les campagnes de publicité sur ce sujet sont de plus en plus fréquentes. Les pâtes de riz sont une alternative aux pâtes traditionnelles. A part dans les épiceries chinoises, je n'ai pas l'habitude d'en voir en France. En Italie, elles coûtent d'ailleurs très cher, bien plus que les pâtes ordinaires ou complètes.

14322652

A suivre...

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés ©

Posté par peggypicot à 15:50 - Commentaires [28] - Permalien [#]

Commentaires

    Très intéressant ! Au Mexique aussi, le rayon fruits et légumes et très important (mais si on pèse les melons et les pastèques, on ne pèse pas la salade !)

    Posté par laurange, lundi 18 juin 2007 à 16:32
  • coucou Laurange! je pense (connaissant ce que tu présentes sur ton blog) que tu as beaucoup plus de fruits et légumes inhabituels! en Italie ça reste "accessible" mais je me suis faite avoir très souvent à la caisse (alors que je parlais à peine l'italien) et que le vendeur me montrait que je n'avais rien pesé!

    Posté par peggy, lundi 18 juin 2007 à 16:36
  • wouah, le rêve...

    Posté par nanout, lundi 18 juin 2007 à 16:40
  • Bien amusante et educative cette promenade au supermarche italien. Merci! Peser la salade, c'est bien marrant cela, et drole de voir comment les choses changent, d'un pays a l'autre. Aux US, on ne pese rien soi meme, et quand je rentre en France, j'oublie toujours de peser!

    Posté par bea, lundi 18 juin 2007 à 18:15
  • Pas vu ces barilla par ici, en dehors des pâtes au blé complet! Vivement que celles ci (les orizzonti) arrivent dans nos rayons!

    Posté par auré, lundi 18 juin 2007 à 20:05
  • Ma chère Peggy, les obligations blogguesques m'ont contrainte à te coucher sur mon "testament" de "tagage" !
    Voilà le règlement de ce nouveau jeu :
    Le principe : Les "tagués" doivent écrire sur leur blog 7 choses à leur propos ainsi que ce règlement. Vous devenez ensuite tagueur et devez taguer 7 autres personnes et les énumérer sur votre blog. Vous laissez alors sur les blogs de ceux que vous souhaitez taguer un commentaire leur indiquant qu'ils ont été tagués et les invitant à lire votre blog.
    J'espère te lire tout bientôt !
    Biz
    Emilie

    Posté par émilie, lundi 18 juin 2007 à 20:40
  • Ah tiens c'est vraiment marrant de pser la salade, la pastèque et le melon! Merci pour ce joli repaortage phoot, très instructif!

    Posté par Lauriana, lundi 18 juin 2007 à 20:49
  • Lors de virée au supermarché en Italie, mon homme n'y est pas réfractaire, lui... j'ai pu constater la richesse des étals de légumes et la grande variété de pâtes et des tas de trucs qu'on ne trouve pas ici... un pays, c'est ça aussi, toutes les formes de commerce!

    Posté par mamina, lundi 18 juin 2007 à 21:25
  • comme toujours de très belles photos..j'aimerais bien te voir a l'oeuvre dans les rayons tien, ca doit etre drole..je suis un peu comme toi, j'aime pas trop faire ca, sauf si je connais le chef du resto (ben oui pour mon dernier billet, sinon j'aurais pas osé)

    biz
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, lundi 18 juin 2007 à 21:27
  • Je préfère les Di Cecco aux Barilla pour ma part, mais je suis surprise de voir les nouvelles variétés ! Et aussi que les super marchés soient ouverts le dimanche, "jour du seigneur" quand même dans cette Italie que je croyais plus traditionnelle !!!!!!!

    Posté par mercotte, mardi 19 juin 2007 à 07:43
  • coucou Mercotte! hihihi, oui oui il y a des magasins ouverts le dimanche aussi en Italie (pas partout je te rassure, ça reste une exception dans un pays où beaucoup de commerces ferment encore entre "midi et deux heures" = jusqu'à 16h...)mais rassure-toi, c'est toujours le pape qui fait l'ouverture du journal télé du soir en première info de la journée

    Posté par peggy, mardi 19 juin 2007 à 07:52
  • Nanout: ah tu trouves?
    Bea: le système américain semble en effet aux antipodes!
    Auré: j'ai pas encore goûté mais je trouve ça sympa aussi
    Emilie: encore une taggeuse, eh euh ouille
    Lauriana: merci beaucoup de tes compliments
    Mamina: ton homme n'est pas romain, hihihihi
    Claude-O: grazie mille, oui je suis un peu ridicule avec ma peur de sortir mon appareil au rayon des pâtes mais je me soigne...

    Posté par peggy, mardi 19 juin 2007 à 08:05
  • Merci pour la balade au supermarché.
    Moi, je suis plutôt timide avec l'appareil photo dans les boutiques et je demande l'autorisation. Les commerçants sont hyper protecteurs de leur commerce. On me dit oui assez rarement.

    Posté par Ninnie, mercredi 20 juin 2007 à 02:54
  • ha oui, on pèse la salade? c'est marrant de voir comme les choses peuvent être différentes d'un pays à l'autre, si proches pourtant!

    Posté par lolie, mercredi 20 juin 2007 à 14:20
  • Salut Peggy,
    je passe souvent rêver sur ton blog. C'est un savant mélange de professionnalisme et de fantaisie, j'adore !
    Pour l'anecdote, on est allées au même lycée, je suis une copine de GP et je t'ai vue à Londres...
    Tout ça, c'était il y a bien longtemps, je doute que tu te souviennes !
    Chapeau bas en tout cas pour les photos, les recettes et le reste.

    Posté par nath, mercredi 20 juin 2007 à 14:52
  • Coucou Nath, tu rigoles ou quoi? bien sûr que je me souviens de toi!!! toujours à Londres?
    merci beaucoup en tous cas de tous tes compliments, c'est très sympa! et n'hésite pas à m'écrire (ici ou sur l'email), ça me fait toujours très plaisir!

    Posté par peggy, mercredi 20 juin 2007 à 15:02
  • ah chouette, ça me fait plaisir que tu te souviennes !
    Je suis rentrée à Biarritz il y a bientôt 4 ans... J'y suis très bien mais j'aime bien prendre un peu le large dès que je peux.

    Posté par nath, mercredi 20 juin 2007 à 20:16
  • noooon, alors là, Peggy, tu peux pas nous faire ça enfin!! (Ma mi cascano le braccia!!) pas les pates barilla???!!! M'enfin! C'est le pire du moins bien du marché!! Alors, petite note pour ton prochain tour chez nous: si c'est vraiment au supermarché que tu veux aller prends au moins la pasta de cecco ou, mieux, la pasta garofalo (de gragnano, près de naples, lieu historique pour ce qui est de la production des pates, parait que le secret est dans l'eau). Sinon, fais un tour dans une épicerie haute gamme, genre volpetti ou castroni, et prends des pates artisanales (faella, une de mes préférées, ou fabri, ou latini, ou gerardo di nola). bref, essayes voir, tu ne regretteras pas tes paquets bleus... )

    Posté par sigrid, mercredi 20 juin 2007 à 22:19
  • coucou Sigrid

    Ca ne m'étonne pas que tu viennes faire ton "intégriste" (ne le prends pas mal hein ) sur ce sujet! Si tu juges que "c'est le pire du moins bien du marché", ça tombe vachement bien car je ne cherche pas à faire "le mieux du plus mieux du marché!"

    Ce dont je parle ici c'est du SUPERMARCHE, de la grande distribution.
    Ok, Barilla c'est comme Mulino Bianco MAIS c'est sociologiquement bien plus intéressant que De cecco ou les pâtes artisanales qu'on trouve nous aussi en France (et pas qu'au Lafayette Gourmet...)

    Au niveau de l'évolution des goûts, Barilla a le positionnement le plus significatif. Et puis tu vois, les Italiens doivent tous avoir très mauvais goût car c'est la marque la plus vendue. Au rayon des pâtes d'un supermarché, on ne peut pas en faire abstraction à mon sens, c'est quand même un phénomène industriel cette marque!

    Merci pour tes conseils, mais en 2 ans j'ai eu le temps de tester ces produits et ces lieux

    Posté par peggy, jeudi 21 juin 2007 à 06:16
  • OUPS...j'ai expédié le commentaire sans m'identifier et cela n'a pas fonctionné !
    Che abbondanza ! félicitation pour tes photos.
    J'aime bien le ton de la "dolce vita" ainsi que ses recettes... même si je ne laisse pas systématiquement des comm. j'aime beaucoup te rendre visite.
    Buona giornata e a presto.

    Posté par paola, jeudi 21 juin 2007 à 08:41
  • Merci carissima Paola c'est très sympa
    a presto

    Posté par peggy, jeudi 21 juin 2007 à 14:05
  • Ben, c'est pas une question d'etre intégriste, c'est juste question de savoir ce qu'on mange et de chercher si possible le meilleur, meme à l'intérieur de son supermarché. En suivant ton raisonnement on apprendrait, puisque les italiens sont pas cons, que les meilleurs pelati viennent de chine, que le meilleur vin italien c'est le tavernello (en tétrabric) et tant qu'on y est la mozzarella de galbani est bien meilleure que n'importe quel petit producteur du sud. Ben désolée, enfin non, heureusement, les choses du gout ne fonctionnent pas comme ça. Après, si c'est le coté socio qui t'intéresse, voui, bien sur, les pubs barilla sont sympa, les petits bonshommes qui cuisent des biscuits, le monsieur dans son champ de blé (tu ne penseras tout de meme pas que barilla utilise desfarines italiennes, non?), la famille heureuse, tout ça, mais justement la pub c'est la pub, la gastronomie c'est un peu autre chose.

    Posté par sigrid, jeudi 21 juin 2007 à 18:02
  • Sigrid, je répète que mon sujet ce n'est pas d'exposer le meilleur des produits, mais ce qui a attiré mon attention dans ce rayon. Cela ne relève d'aucun militantisme alimentaire.

    Ai-je écrit "les barillas sont les meilleures pâtes"? non. J'ai écrit que ce sont les pâtes les plus vendues, et la marque qui crée le plus de produits nouveaux (sans juger de leur goût ni de leur qualité, c'est un fait)ce qui est intéressant car cela correspond à un phénomène social.

    Je n'ai jamais écrit que "les barilla sont les plus vendues donc ce sont les meilleures". Ce genre d'équation est très loin de ma façon de voir les choses, si ça t'intéresse.

    Mais faudrait-il quand même aussi imaginer que les gens qui achètent des produits comme ceux que tu as cités (des produits bas de gamme, de premier prix) ne sont pas tous forcément des imbéciles mais peut-être aussi des gens qui ne savent pas que l'on peut consommer "différent", "plus sain", "plus écolo", "de meilleure qualité" etc. sans pour autant dépenser beaucoup d'argent.

    Cela dit ma chère, je te trouve un peu intolérante (si tu préfères le terme à "intégriste" que j'avais dit de façon humoristique, je te le rappelle!) dans ta façon de t'exprimer.

    Et puis, tu n'es pas là pour voir ce que je mets dans mon caddie. Alors merci de ne pas plaquer sur moi des raisonnements de ce type.

    Pour finir, si tu te considères gardienne de ce qu'est le bon goût ou la gastronomie, tant mieux pour toi! quelles hautes ambitions!

    Ce n'est pas mon sujet dans ce simple billet qui tend à partager, avec ceux qui me font le plaisir de les lire, mes expériences romaines.

    Posté par peggy, jeudi 21 juin 2007 à 18:39
  • oulah j'arrive comme un cheveux sur la soupe en plein débat...
    Je voulais juste te dire que moi aussi j'ai beaucoup de mal à dégainer mon appareil photo en public, souvent j'essaie de le faire incognito ce qui donne des photos pas terribles ou parfois par miracle j'ose demander si j'ai le droit... m'exposant souvent à un non...

    Posté par loukoum°°°, lundi 25 juin 2007 à 15:46
  • au fait, on trouve de plus en plus souvent des penne ou spaghettis à la farine de riz en supermarché NON asiatique (enfin, chez moi...)

    Posté par loukoum°°°, lundi 25 juin 2007 à 15:48
  • coucou loukoum!
    pour les photos, tu me rassures...
    je me souviens en effet d'avoir vu sur ton blog des pâtes de riz non asiat, non? en tous cas, chez moi (ouest de paris) elles ne sont pas encore arrivées!

    Posté par peggy, lundi 25 juin 2007 à 16:20
  • pour une fois que la province est en avance sur la capitale...

    Posté par loukoum°°°, samedi 30 juin 2007 à 09:18
  • J'ai testées hier soir les pâtes de riz avec des brocolis, pata negra, et piment.
    très bon mais je pense que ce type de pâte meriteraient un cuisson particulières : finalement à utiliser comme un risotto, ou presque comme des nouilles chinoises. en tout cas respecter le temps de cuisson et meme le diminuer un peu. les pates deviennent facilement gluantes...Tu me donnes des envies d'italie !
    LOLita

    Posté par lolita, lundi 2 juillet 2007 à 11:00

Poster un commentaire