ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

dimanche 4 novembre 2007

Fondant au chocolat pour architecte de la Renaissance: la torta Barozzi

18715925
(Source: http://www.tortabarozzi.it)

La dernière fois que j'ai parlé de chocolat ici, c'était pour vous raconter l'histoire de la Torta Caprese, et sa filiation plus ou moins avérée avec un certain Al Capone. Cette fois-ci, je vous propose de découvrir le gâteau Barozzi, dont la recette est aussi bien gardée que l'état de santé de Fidel Castro. A la fin du XIXe siècle, Eugenio Gollini créa un nouveau gâteau pour son Café-Pâtisserie du centre de Vignola, une petite ville près de Modène. Il nomma d'abord "gâteau noir" ce fondant au goût intense à base d'amandes, de chocolat et de café moulu. Il fut rebaptisé en 1907 du nom d'un architecte de la Renaissance, Jacopo Barozzi dit Le Vignola, dont la ville célébrait l'anniversaire: cet illustre citoyen y était né 4 siècles auparavant. La Torta Barozzi connut le succès et entra vite dans la légende pâtissière italienne. Puisqu'il faut une anecdote à toute création gourmande, on dit qu'Eugenio Gollini aimait imaginer des desserts à l'architecture complexe. Il cherchait peut-être l'inspiration dans les travaux de Barozzi, qui fut le grand architecte des Farnese: on lui doit en particulier l'église du Gesù à Rome et un ouvrage théorique extrêmement important La Règle des cinq ordres d'architecture. La Torta Barozzi, vendue dans des boîtes en carton rectangulaire, décorées de gravures, se conserverait près de 40 jours, et dit-on, surtout pas au réfrigérateur. Je ne vous conseille pas vraiment de tenter de faire pareil à la maison... 40 jours me semblent un peu longs, non? De toutes façons le gâteau est si bon que personne ne le laisserait traîner dans sa cuisine aussi longtemps, il sera dévoré bien avant de tester sa durée de conservation! On le coupe et le sert dans le papier aluminium qui l'entoure (allez voir sur le site ici la "démonstration" pour servir la torta) : quelques cubes pour le dessert ou le goûter. Fondant et plutôt friable et pas sec du tout, le résultat est vraiment bon, fort en goût, le café apporte sa touche et modère l'amande qui est plus discrète que dans la torta Caprese. A conseiller aux tifosi des gâteaux au chocolat sans farine. La recette originale est jalousement conservée dans le laboratoire de la pâtisserie de Vignola, alors en voici une imitation, pâle copie certainement puisque les Gollini ne cessent de marteler que la Torta Barozzi (marque déposée!) est INIMITABLE...

18713844

Gâteau type "Barozzi"

250g de chocolat à pâtisser
150g de sucre
80g de beurre
4 oeufs
100g d'amandes
4 cuillères à café de café moulu
2 cuillères à soupe de rhum (facultatif)
une pincée de sel

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre coupé en petits morceaux. Torréfier les amandes dans une poêle antiadhésive. Laisser refroidir et mixer quelques minutes avec 3 cuillères à soupe de sucre afin d'obtenir une poudre fine. Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Travailler les jaunes avec le sucre restant jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le chocolat fondu, la poudre d'amandes, le café moulu et le rhum si vous le souhaitez. Incorporer ensuite les blancs montés en neige au préalable avec une pincée de sel. Bien mélanger. Beurrer un moule rectangulaire (idéalement!) ou un moule à tarte (à défaut!), et y verser l'appareil. Cuire au four 40 minutes à 170°C, en couvrant le gâteau les 20 premières minutes avec un papier aluminium. Démouler sur un plat de service et attendre le lendemain pour le goûter! J'ai choisi de le servir dans un morceau de papier aluminium pour garder l'esprit de la recette originale mais ce n'est en rien, bien sûr, une obligation...

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés ©

Posté par peggypicot à 12:13 - La cuisine d'EMILIA ROMAGNA - Commentaires [27] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravaaaaaaaa :)

    Ormai sei diventata un'eccelente Grafica... la foto è molto carina così come l'impaginazione con la scritta...

    Ottimo lavoro!

    Posté par Alberto, dimanche 4 novembre 2007 à 13:08
  • Une bien belle présentation pour un gâteau dont je m'empresse de garder le recette!

    Posté par lydian, dimanche 4 novembre 2007 à 13:27
  • j'adore les histoires de gâteau. leur naissance comment les manger les conserver les offrir. et avec toi on est toujours magnifiquement servi.

    Posté par marie, dimanche 4 novembre 2007 à 14:01
  • Sublime!

    Posté par Lisanka, dimanche 4 novembre 2007 à 14:01
  • Ce qui m'intrigue le plus c'est le café moulu, en pâtisserie j'ai quasi toujours vu l'utilisation du café sous forme lyophilisée, à tenter donc !

    Posté par Kate, dimanche 4 novembre 2007 à 14:27
  • Hum... pour moi qui adore le chocolat! Et la photo est particulièrement bien mise en valeur ! Brava !

    Posté par jujuly25, dimanche 4 novembre 2007 à 16:24
  • Il me tente beaucoup ce gâteau au chocolat! Je garde précieusement ta recette!

    Posté par hilde, dimanche 4 novembre 2007 à 17:08
  • 40 jours, c'est pas tenable de toutes façons !

    Posté par Sophie, dimanche 4 novembre 2007 à 19:02
  • hummmmmmmm!! sans commentaires...........!!! et la mise en scène photographique est superbe....merci pour la recette.....

    Posté par manola, dimanche 4 novembre 2007 à 19:27
  • Le café moulu m'intrigue également...
    A tester donc !
    S'il ne me plait pas, je vous promets de le garder 40 jours en cuisine, je vous raconterai...
    Je plaisante bien évidemment ! c'est sur qu'il ne va pas être conservé plus de 40 minutes top chrono !

    Posté par mimizen, dimanche 4 novembre 2007 à 20:17
  • Lire un de tes posts est tjs un plaisir, celui-ci ne déroge pas à la règle, l'histoire comme le gâteau me ravissent. Dis, on en trouve encore de ces boîtes rectangulaires avec gravure?
    Bonne journée, Peggy, et bises.

    Posté par Cécile, lundi 5 novembre 2007 à 09:04
  • je n'ai jamais eu le privilège de goûter un monument pareil, mais cela me semble absolument incontournable ... Alors en attendant pourquoi pas d'aller goûter à la source la merveille qui n'attendra pas 40 jours, je garde précieusement cette recette à faire sans tarder.
    Merci Peggy !

    Posté par marion, lundi 5 novembre 2007 à 13:02
  • Chocolat, amandes et café, j'avoue être très tentée!

    Posté par Lauriana, lundi 5 novembre 2007 à 13:28
  • Je ne le connaissais pas celui-ci, chocolat et cafe, un must. Les boites sont tres belles, et ta photo aussi.

    Posté par gracianne, lundi 5 novembre 2007 à 13:53
  • Peggy, dis-moi si je me trompe mais... tu n'a pas encore edité de bouquin avec tes délicieuses photos ???
    g.

    Posté par g., lundi 5 novembre 2007 à 19:44
  • j'avais vu le nom de ton billet en rentrant d'une de nos rencontres orgiaques entre pralines et j'ai attendu d'avoir à nouveau un foie en état pour me régaler virtuellement, voilà qui est fait... et pas sûr que cela ne reste que virtuel!

    Posté par alhya, lundi 5 novembre 2007 à 20:38
  • Originale et très classe, la présentation. Je serais curieuse d'y goûter en vrai.
    Tes photos sont de plus en plus belles, je trouve.

    Posté par La Mangue, lundi 5 novembre 2007 à 23:01
  • Je ne connais pas l'original mais la "copie" me tente beaucoup! La photo est superbe!

    Posté par auré, mercredi 7 novembre 2007 à 13:48
  • Et voila...une copie, c'est deja pas mal. Je me serais contenté déja des photos et de l'ambiance de ton billet, mais je ne refuse jamais une recette Il est 16h00, heure du goûter, je t'attends ^^. Biz

    Posté par Claude-Olivier, jeudi 8 novembre 2007 à 15:59
  • Ton histoire de gâteau Barozzi me fait penser à la Sacher Torte viennoise, qui se conserve dans une boite en bois... mais "40 jours", je n'ai pas essayé!

    Posté par Delphine, samedi 10 novembre 2007 à 18:49
  • oups je me disais mais comment elle a fait pour faire un glacage tout brillant tout argent... trop beau et idee a garder tout de meme je trouve...

    Posté par veronica, dimanche 11 novembre 2007 à 20:23
  • cette histoire de café

    bonsoir !
    ce week end mon ami a testé cette recette, et le résultat était sublime ! cependant, nous avons eu une longue réflexion-hésitation sur le café : on a bien compris qu'il s'agissait de mettre du vrai café mais n'avons tout simplement pas osé !!
    finalement, nous en sommes restés au café soluble, qui a fait quand même un bel effet.
    impossible de vous dire comment il est au bout de 40 jours, il n'y en a déjà plus, cependant, n'ayant absolument pas attendu pour en manger un bout, le jour même nous avons trouvé un gout trop prononcé de rhum aux premiers instants en bouche, avant de retrouver le choco-café qui explose juste après...
    aujourd'hui, le rhum s'était dissipé et il était tout bonnement SOMPTUEUX !!
    un merci gourmand !!
    s*

    Posté par sylvie, mardi 13 novembre 2007 à 00:04
  • Merci Sylvie! mais je t'assure qu'à la base c'est du "vrai" café moulu Si tu le refais, tu peux peut-être réduire le rhum, voire le supprimer car il est facultatif! à bientôt

    Posté par peggy, mercredi 14 novembre 2007 à 13:07
  • La photo est à tomber, tout comme ce gâteau!

    Posté par anne, mardi 20 novembre 2007 à 16:57
  • c'est terrible ça! et ta photo superbe!

    Posté par lolie, lundi 17 décembre 2007 à 13:49
  • L'ajout de café dans ta recette me plait beaucoup. Ca a l'air délicieux.
    Je découvre ton blog et j'aime beaucoup!

    Posté par Frijoles, vendredi 22 février 2008 à 20:05
  • edhardyshop

    dsfs

    Posté par moncler, mercredi 25 août 2010 à 10:06

Poster un commentaire