ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

mardi 1 décembre 2009

La capitale de son coeur

_MG_0341

Depuis que je navigue entre Paris et Rome, j'entends souvent les mêmes choses. Que j'ai de la chance, que Rome, que Paris est belle. Des adjectifs, des superlatifs. Paris et ses lumières, son goût pour l'apparat, son chic et son swing, son réseau de transports en commun qui fait l'admiration de mes amis italiens. Rome et son exception, ses siècles à ciel ouvert, sa douceur de vivre à l'italienne et ses accents populaires. Des deux côtés, dans les deux langues, j'entends les mêmes mots. Il y a tellement d'étoiles dans les yeux de mes interlocuteurs, des images de films mythiques et des clichés qui durent encore, des souvenirs de voyages et des vœux de vacances prochaines. Et souvent, je ne sais pas quoi dire en retour.

_MG_0315

Personne n'a envie de briser un rêve. C'est embarrassant, j'ai peur de décevoir parce que mon regard est différent. Mais c'est normal lorsque l'on vit quelque part! Plus que l'habitude, dont on se sépare assez aisément lorsque l'on a en permanence une valise ouverte - et à moitié défaite - dans son appartement, le responsable s'appelle l'expérience. Parce qu'on finit toujours par connaître les entrailles d'une ville, ses humeurs, ses rumeurs, ses manies agaçantes et ses défauts bien dissimulés sous le clinquant des vernis soignés.

_MG_0321

Même au cœur d'un mythe, le quotidien comme partout au monde se vit au jour le jour. Et il est tellement difficile d'habiter et dans l'une, et dans l'autre. Ce serait beaucoup trop long d'expliquer pourquoi... Comme deux cousines envieuses, enfants gâtées par l'Histoire, orgueilleuses de leurs années fabuleuses, elles se complaisent trop dans leurs lumières pâlissantes. Mais elles ont de la chance. Elles savent se faire pardonner. Et aimer. Malgré tout et pour ce qu'elles sont dans le fond. - "Alors, laquelle préfères-tu?" 

_MG_0324

Pourquoi faudrait-il choisir?

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés

Posté par peggypicot à 16:49 - Ma dolce vita hors les murs - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Moi je ne sais pas si j'arriverai à vivre à Paris malgré que ce soit une super ville... Même à Rome y vivre tout le temps je ne sais pas. Et pourtant tu connais mon adiction pour Rome, les romains et l'Italie en général. Je t'embrasse fort amica mia.

    Posté par MAUD, mardi 1 décembre 2009 à 19:22
  • Je suis une inconditionnelle amoureuse de Paris. Il y a quelque chose de viscérale quand j'y reviens après avoir voyagé ailleurs. Cette odeur, ces lumières, mon quartier, ces habitants. L'impression d'un cocon bien tranquille que je retrouve avec tellement de plaisir.
    Ca fait d'ailleurs l'incompréhension de mes amis provinciaux pour qui Paris "pue", il y a trop de bruits, trop de mouvements, trop de gens...
    Mais naviguer entre deux chez soi, et deux chez soir si différents, je sais pas si j'arriverai à m'y faire !

    Posté par Parigote, mardi 1 décembre 2009 à 20:55
  • Je n'ai pas la chance de connaître Rome, mais j'irai un jour !
    J'aime Paris, lorsque j'ai la chance d'y passer quelques jours, je me débrouille pour faire un maximum de marche, sentir, voir, épier, m'assoir à une terrasse, et vivre la vie de Paris
    J'aime beaucoup tes photos, en noir et blanc mais tellement pleines de chaleur

    Posté par chapot, mercredi 2 décembre 2009 à 12:51
  • Tes photos sont vraiment superbes!!!!

    Posté par mayacook, mercredi 2 décembre 2009 à 13:25
  • Je ne connais pas Rome, mais que j'aime Paris ...qualités et défauts compris !
    Tes photos du danseur sont magnifiques de vie !
    Bonnes fêtes !
    lili

    Posté par lilizen, mercredi 2 décembre 2009 à 19:25
  • On peut certes leur trouver des défauts, mais Rome ou Paris seront toujours plus belles (j'ai pris l'habitude italienne de mettre les villes au féminin, je ne sais même plus comment on dit pour de vrai!) que Berlin, même si on y vit bien!
    Tes billets sont rares, mais toujours aussi agréables à lire et à regarder!

    Posté par JvH, mercredi 2 décembre 2009 à 22:57
  • Je te rejoins complètement, connaissant bien les deux et leurs "entrailles". Moi aussi je ne saurai pas choisir et pourquoi d'ailleurs?
    Après il y a les souvenirs, les points de repères, mais là on ne peut plus parler de beauté, c'est autre chose.
    Très vivantes tes photos!

    Posté par Dada, jeudi 3 décembre 2009 à 19:59
  • Comme toi mon coeur balance entre les deux. Née d'une maman française et d'un papa arrivé d'Italie un jour de 1967, j'ai pris tellement de plaisir à regarder ton blog qui m'a emmené dans ce pays qui me manque tant(1 an 1/2 que je n'y suis pas allée). Les produits locaux, les personnages, les senteurs, les chauffards...nul ne peut comprendre sans y avoir un jour mis les pieds. Merci encore pour ce voyage dans mes origines. Grace à tes photos splendides et tes textes tellement réalistes, j'y reviendrais régulièrement reprendre une bouffée d'oxygène...

    Posté par elisaht, mercredi 27 janvier 2010 à 08:20
  • Tes photos sont, encore une fois, magnifiques!
    bravo!

    Posté par Bellgarath, lundi 6 septembre 2010 à 10:22
  • Très belle photos! Et joli texte!

    Et s'il suffisait de lever la tête et d'essayer de redécouvrir chacune des villes avec un regard de "débutant"...
    Parisienne, j'aime prendre le temps de flanner dans la ville, de me perdre dans un quatier et d'y dénicher un petit détail encore non perçu, une statue ou un trompe-l'oeil par exemple. La connaissant un peu, Rome me fait aussi rêver et comme d'autre je formule le souhait que mes pas m'y conduisent prochainement...

    Posté par Le caramel mou, lundi 6 septembre 2010 à 11:08

Poster un commentaire