ma dolce vita

Gastronomie, histoires, etc. entre Parigi et Roma

jeudi 27 décembre 2007

D'Ecosse à Paris, bon et mauvais esprits de fêtes

20423049

Journal de bord: des nouvelles du front

Bon ou mauvais esprit? Mauvais lorsque j'ai déserté cet espace si longtemps alors que j'étais animée de si bonnes intentions. Il y a dans mes placards, des morceaux de billets jamais publiés, alors que se poursuit la marinade de mon second rebrousse-blog auquel vous n'échapperez pas, même si à force de prendre du goût, il risque d'être drôlement faisandé.

Le jour où j'ai cherché du lait de chamelle au Monop'

Je me suis retrouvée agitée de soubresauts de mauvais esprit caractérisé alors que tout le monde trinquait déjà, à l'approche du réveillon. J'ai noirci rageusement des lignes de brouillon en inventant des recettes totalement incorrectes et certainement inappropriées à base de dattes et de lait de chamelle, puisque le couscous aux légumes avait déjà été servi au dîner officiel de l'Elysée en l'honneur d'un certain rastacouère. Cette visite avait en effet occasionné des allergies cutanées à ma conscience démocratique. Les images hallucinantes retransmises au journal télévisé cette semaine-là m'ont donné envie de me goinfrer de petit salé aux lentilles: ça vous réchauffe l'humaniste bédouin le plus douillet, même sous la tente, ça reste commode à manger, et ça pourrait même plaire aux chamelles de sa suite, pardon, aux amazones en treillis qui assurent sa protection.

Le jour où j'ai gonflé, gonflé avec des questions drôlement bardées

Et puis, comme je ne cuisine ("étrangement" si j'ose dire, au regard des phénomènes observés depuis presque deux mois sur la culinosphère) des plats de fêtes que les jours de fêtes, que je n'ai pas le temps, ni l'estomac, ni même l'envie de faire des essais et de commencer les agapes avant les dates consacrées des festivités gourmandes, pardonnez-moi de ne point vous avoir nourri de bûches "je t'en mets plein la vue avec ma crème au beurre de soja sans lait", de foie gras "fait maison d'après la recette du chef le plus en vue" ou de mets festifs épicés-fèvetonkatisées-pistachisés "je suis une vraie créative, éditeurs, éditeurs, découvrez mon talent et signez un livre avec moi!". L'ère de la diète sur Ma Dolce Vita a régné (comme souvent me direz-vous!) tandis que derrière le rideau, les cogitations allaient bon train. Alors que le jour J s'approchait, j'étais prise dans un dilemne du type: "Si je ne fais pas de bûche en dessert à ma famille, est-ce que c'est acceptable ou pas, hein? et si je n'aime pas gober les huitres à Noël et que le moindre carpaccio de coquille st jacques me fait tourner de l'oeil, serais-je condamnée aux flammes de l'enfer gastronomique hein? et si j'ai le projet fou, fou, fou de faire une dinde farcie sans poudre de fashionistude dedans, parce que mon ragazzo n'en a jamais mangé de dinde farcie, serais-je clouée au piloris culinaire, serais-je une culino-ringarde? hein?".

Le jour où je suis tombée dans la marmite du mauvais esprit de fêtes

Entre temps, à force de lire la culinosphère, j'ai développé un singulier syndrôme, j'ai eu l'idée d'un nouveau jeu! Je vous retranscris en substance cet éclair de génie qui a failli révolutionner pas mal de chose sur les blogs de cuisine et aurait pu faire de "ma dolce vita" un blog de qualité, enfin... hélas, il ne verra jamais le jour mais en voici un aperçu :

"Je viens d'avoir une idée, là tout de suite, depuis ma cuisine désordonnée, d'un nouveau jeu super qui va vous plaire: c'est le jeu du "dites-moi ce que vous faites là maintenant tout de suite". Le principe de ce JEU est très simple, vous allez voir ce que vous allez voir: faites un billet où vous dites ce que vous faites là maintenant tout de suite, avec un LIEN vers ce billet, MON billet, celui-ci quoi, (très important pour que je vous repère et fasse le récapitulatif), bon, ça ne compte pas pour dire ce que vous faites là maintenant tout de suite que vous écrivez un billet sur votre blog, ok? jouez le jeu sinon ça me ferait de la peine de vous disqualifier, de vous exclure. Et ce serait grave car vous ne pourriez pas gagner un superbe prix, remis avec délibération d'un jury de haut vol dont je garde encore la surprise quelques jours (mais vous ne serez pas déçus vous allez voir.) Ok, je vous le dis tout de suite, vous allez voir. Le prix donc pour le meilleur billet sera la queue du Mickey dédicacée par l'auteur en personne! Et ça je vous assure, faut pas passer à côté, en ces périodes de fêtes, ce serait dommage."

Le jour où j'ai enfin échappé au côté obscur de la force

Je suis partie en we à Edimbourg avec le ragazzo, juste avant Noël, pour en sentir l'atmosphère de fêtes et, surtout, soigner mon mauvais esprit qui, décidément, commençait à devenir gênant et risquait de m'attirer un sacré paquet d'ennuis. Alors, pour me faire pardonner de ce billet aux si vilaines pensées, voici quelques clichés d'Edimbourg et de son marché de Noël près de Princes Street.

20422825

Quelques images pêle-mêle pour découvrir cette ville absolument superbe, où nous avons été accueillis avec une infinie gentillesse et une grande lampée de sympathie au parfum de whisky. Ca donne envie d'y retourner aux beaux jours!

20424752

Une balade dans le Royal Mile de High Street jusqu'à Grassmarket...
Un pub sur le Grassmarket à ne pas manquer: The Last Drop
Un cimetière à la Tim Burton: Greyfriars Churchyard

Bonnes fêtes à tous!

Et pour finir une pensée très spéciale pour des bloggeurs qui me font aimer la culinosphère: tu es adorable, quel plaisir d'avoir reçu ce petit bout de ta cuisine sucrée, 1001 mercis et à prestissimo,
les recettes d'Alba ne sont pas les plus fiables, on va devoir récidiver!
grâce à toi super Pat, mes Saint Jacques ont été une réussite, grazie mille!

Photos et texte de Peggy Picot, Tous droits réservés ©

Posté par peggypicot à 12:49 - Ma dolce vita hors les murs - Commentaires [48] - Permalien [#]

Commentaires

    Très bonnes fêtes à toi... Ton billet est excellent... plein d'humour, de dérision et de véracité... il vaut à lui seul une grande quantité de recettes pour les fêtes et hors des fêtes... Tu peux prendre ton temps, tu as de l'avance...

    Posté par Olivier, jeudi 27 décembre 2007 à 14:12
  • Rastacouère ...

    trop rigolo ce terme et trop bien trouvé ! Je me suis bien gondolée à la lecture de votre billet, alors un grand merci. Et une bonne et heureuse année 2008 pendant qu'on y est, et aussi pendant qu'on y est

    PAIX SUR LA TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE

    Amitiés de Golovine en Suisse

    Posté par Golovine, jeudi 27 décembre 2007 à 14:44
  • Eh bien eh bien, quel mauvais esprit règne par ici!!
    En gros on a pas mal de points communs... J'ai acheté ma bûche toute faite chez le boulanger, c'est grave??? Et mon repas de Noël, je l'ai fait... la veille de Noël!! la ringade de base, quoi...
    Quant à ce qui peut se passer par chez nous au nom du sacré saint dollar... !!!... je n'en rajoute pas. Je prends ma guitare, et j'entonne (faussement) un air de révolte...
    Pour finir: j'ai cuisiné mes st jacques en suivant une idée de Patrick moi aussi, et j'ai bien fait.
    Bises, zen, et très bonnes fêtes à toi Peggy!

    Posté par Véro, jeudi 27 décembre 2007 à 15:41
  • Tellement vrai...

    Posté par Vinciane, jeudi 27 décembre 2007 à 15:49
  • Un peu de mauvais esprit quand même, tu oublies le super cassoulet-time d'avant Noel, histoire de prendre quelques calories avant l'heure. A part ça, ton mauvais esprit est tout à fait acceptable parce que réaliste bien sûr. C'est un joli marché de Noel... Je rêve de découvrir celui de Salzbourg aussi.
    Puisque tu es DEJA rentrée, passe QUAND MEME de belles fêtes !

    Posté par Tiuscha, jeudi 27 décembre 2007 à 16:35
  • Bon alors la maintenant tout de suite si tu veux tout savoir, je suis a mon bureau en train de te lire et de sourire devant tant de mauvais esprit
    Comment, tu parles d'El Khadafi, et pas de Carla?
    Tu as raison, c'est bon le petit sale aux lentilles. Et les cimetieres des iles britanniques sont si beaux. Ca calme.
    On va le reussir, ce pandoro de reve, c'est sur!
    Une pensee speciale pour toi aussi, que les fetes de fin d'annee vous soient douces.

    PS: pour les St Jacques, j'ai suivi une idee d'Estebe, je ne le regrette pas non plus.

    Posté par gracianne, jeudi 27 décembre 2007 à 16:36
  • Ca n'a pas la forme d'un rebousse blog mais en quelques points ça y ressemble... disons que ça en perd l'objectivité initiale que j'aurai été bien incapable de garder à ta place lors de la première édition

    Je me fou du fait que tu publies aléatoirement car je sais que tu publies quand même, ponctuellement, et qu'à chaque fois c'est un chouette moment de te lire, et que tes billets sont de ceux que l'on vient relire...

    Posté par loukoum°°°, jeudi 27 décembre 2007 à 16:42
  • (((((: Hello :)))))

    Je tenais à remercier l'auteur pour le petit passage à Edimbourg ) Les photos sont superbes, ca devait vraiment etre trop bien ) Ca a l'air féérique comme tout ) Merci à vous +++

    Tres bonnes fetes de fin d'année ou que vous soyez )

    d'autres photos : http://www.trivago.fr/edimbourg-41579

    Posté par SSP (TRIVAGO), jeudi 27 décembre 2007 à 16:48
  • Ah Peggy heureusement que les fêtes sont bientôt finies...Edimbourg est superbe et tu te singularises par la destination ! ça ne m'étonne pas !
    Belle année 2008 à toi !

    Posté par mercotte, jeudi 27 décembre 2007 à 17:25
  • fève tonka et compagnie !
    tu as bien résumé la blogosboule cuculinaire. Cela dit, tu m'as toujours semblé en être en marge, avec succès. Point de mauvais esprit donc, juste la pression un peu plus forte en cette période de l'année de devoir faire comme tout le monde, parce que c'est ça qu'est bien. Ce n'est pas pour autant que c'est ça qu'est bon !

    Perso, mon chapon farci venait de chez Picard et en guise de buche, leur gateau croquant au chocolat pour 9€. Une vraie success story pour mes invités et moi-même. Et au diable les fèves Tonka.

    Bisous Peggy et joyeuses fêtes !

    Posté par Antoine, jeudi 27 décembre 2007 à 17:46
  • ... Ou comment dire tout haut ce que certains pensent tout bas. Ca fait du bien, merci.

    Posté par La Mangue, jeudi 27 décembre 2007 à 20:45
  • dis donc, quand tu es de mauvaise humeur tu ne fais pas semblant )))) Je t'avoue que perso je joue l'ermite dans son loft, et je n'ai déjà plu faim de lire et relire les repas de fête proposés partout; J'ai des envies de légumes verts et de fruits, pas de foie gras ni de truffe, va comprendre ... peut être suis-je maraboutée ????
    Bonne fin d'année, profite !

    Posté par marion, vendredi 28 décembre 2007 à 18:40
  • Les mouvements de masse sont toujours très dérangeants. En ce qui me concerne, ce qui me gêne dans cette course à la consommation à cette période et me coupe l’envie d’acheter, ce sont les étalages infinis dans les grandes surfaces et pourtant je ne vais que dans des petites ‘’grandes surfaces’’.

    Posté par Rita, vendredi 28 décembre 2007 à 18:42
  • Salut Peggy ! j'avais visité Edimburg en hiver aussi et j'avais adoré...
    Comme j'ai la flemme de faire un billet sur mon blog (ce qui me disqualifie d'emblée, j'en suis consciente !), je te dis ici ce que je fais :
    je caresse mon ventre qui bouge et je parle à celui qui l'occupe depuis 5 mois, je bois une tisane Carrefour verveine-menthe, je ronge mon pouce gauche et je n'en suis pas fière (car je sais que demain, il me fera atrocement souffrir (), et par intermittences, je bosse.
    Bises et bonnes fêtes !

    Posté par nath, vendredi 28 décembre 2007 à 23:15
  • Hier, j'ai commencé à lire ton billet et puis je me suis dit, "oh il faut quand même que je publie ma recette de foie gras avant que les fêtes soient finies" et je l'ai donc quitté avant de l'avoir fini, pour y revenir à tête reposée ce matin! et du coup, je suis pliée! Oui, je suis comme toi, pas d'essai avant-fêtes, surtout pas! quelle idée? sinon, à quoi ça sert, les fêtes? et puis bon, si j'ai sacrifié pour ma part au foie gras et à la bûche (t'inquiètes, elle va venir, mais ne sera pas à la crème de soja, ni à la fève tonka!!) c'est que justement, durant des années, nous n'avons jamais fait ce type de repas bien traditionnel. Du coup, ça m'éclate d'arriver à refaire des classiques tout en les décalant. Pour ce qui est des jeux, bon ben voilà quoi, plus d'un an que je n'y participe plus, depuis que je me suis retrouvée à organiser le kiki et que j'ai compris ) ! Allez, douce dolce, continue juste à nous gratifier d'un billet de temps à autre, ça revigore! et joyeuses fêtes, bien sûr, sans foie ni bûches!

    Posté par alhya, samedi 29 décembre 2007 à 09:06
  • Jusqu'à la dernière ligne, j'ai cru que tu étais de mauvaise humeur! Bien vu comme d'habitude ce billet, et je suis bien content que les saint-jacques aient plu.
    Edimbourg à la belle saison, tu serais déçue, j'y suis allé en juin, et bien figure toi que malgré mes recherches, pas moyen de trouver le marché de noël!
    Crois-moi, le seul moyen de ne pas se laisser prendre dans cette ambiance délétère des fêtes de fin d'années, le plus sage est de faire la fête toute l'année! C'est entre autres bonnes choses, ce que je souhaite en 2008!

    Posté par Patrick CdM, samedi 29 décembre 2007 à 11:48
  • C'était pas le rebrousse blog #2 ça ! Je m'attends donc au pire (ou au meilleur) pour cette recidive !
    Bonne année à toi aussi !

    Posté par barbinou, dimanche 30 décembre 2007 à 15:21
  • Bon sang si tu avais pensé à ton jeu plus tôt tu serais millionnaire en ayant inventé facebook en quelque sorte... Sacré Peggy, tu n'iras pas au pilori mais au paradis (des blogueurs of course, même là doit y avoir des KKKV...)
    Bises et buon capodanno !

    Posté par Ester, dimanche 30 décembre 2007 à 19:54
  • Un billet plein d'humour et bien amené.
    Tantissimi auguri anche a te.
    Ciao
    paola

    Posté par paola, dimanche 30 décembre 2007 à 22:35
  • Huhuhu ! Sacrée Peggy, j'me bidonne, mais j'me bidonne ! Toi, t'es bien comme Donald (*), t'as vraiment pas, mais vraiment pas l'esprit de Noël. AU PILORI, LA RAGAZZA !...
    (* Pour comprendre la référence culturelle, faut avoir des gosses qui préfèrent bouffer des "dessins à limer" à Noël plutôt que la "bûsse au choucoulat de papouillou"...)

    Posté par Tit', dimanche 30 décembre 2007 à 22:49
  • Oups ! j'ai oublié de signer : c'est Tit' de Num Num, Birdy! sait-on jamais...

    Posté par Tit', dimanche 30 décembre 2007 à 22:52
  • Un billet doux-amer tout en finesse, je trouve ton billet particulièrement juste et il a pour vertu -notamment-de me faire cogiter sur certaines orientations que je prends par moments.

    Merci pour la joli mosaïque de photos, je ne connais pas Edimbourg, il à l'air d'y faire bon y flâner.

    Tous mes voeux Peggy et au plaisir de te lire plus souvent, je l'espère.

    Posté par Kate, lundi 31 décembre 2007 à 19:47
  • Voila, enfin une minute pour te laisser un petit mot...ah le temps...enfin voila, je suis très content et je te remercie pour tes mails et ton clin d'oeil ici ^^! Je te souhaite par la meme occasion une très belle et heureuse année remplie de bonnes surprises et de bonheur! Euh, l'adresse url pour le super jeu de la mort, c'est ou, je ne l'ai pas trouvé mdr biz

    Posté par Claude-Olivier, mardi 1 janvier 2008 à 11:06
  • bon moi je retourne me coucher, j'ai répondu à cet appel du que faites vous là...

    lucie qui n'avait rien compris.

    Posté par Lucie Béluga, mardi 1 janvier 2008 à 13:05
  • Merci pour ce billet, et pour ces photos d'Ecosse où il me tarde d'y vivre!

    Posté par $ha, mardi 1 janvier 2008 à 15:41
  • Bonne année, Peggy !

    Posté par Poivert, mardi 1 janvier 2008 à 17:59
  • Bonne année Peggy !

    Posté par Cécile, mardi 1 janvier 2008 à 19:27
  • je te souhaite une bonne année 2008! bises

    Posté par lolie, mardi 1 janvier 2008 à 20:34
  • Auguri 2008, pleine de santé et de bonheur

    Posté par vespcondove, mardi 1 janvier 2008 à 23:51
  • Hihih, heureusement que tu es là pour me faire un petit résumé de la blogosphère culinaire, vu que je n'ai pas trop le temps en ce moment de m'y promener! )
    Très bonne année 2008, Peggy! Baci!

    Posté par JvH, mercredi 2 janvier 2008 à 12:38
  • Tu déchaines les passions, Peggy!

    Je dois avouer que j'ai échappé à la nausée, car tellement débordée, j'ai négligé pendant plusieurs semaines la lecture des nombreux blogs de cuisine que j'affectione...

    Moi, le petit salé aux lentilles, j'aime! Et les huitres, j'aime pas! et pour l'après-fêtes, ça a été chou farci, réaction: "chouette, un vrai repas sans foie-gras-huitres-saumon-champagne!"

    Alors je compatis...
    Bonne année tout de même!

    PS: Edinbourgh à Noël? Oui, c'est tellement beau!

    Posté par delphine, mercredi 2 janvier 2008 à 18:48
  • bonne année

    Bonne année à ce blog où j'aime venir flâner et revasser de mes vacances siciliennes passées, 2008 arrive enfin et je me dis qu'il faudrait que je m'essaie à vos recettes qui m'ont l'air somptueuses, belle année à vous peggy!

    Posté par atlante, mercredi 2 janvier 2008 à 19:45
  • Auguri Peggy et à bientôt!

    Posté par anne, jeudi 3 janvier 2008 à 14:23
  • Si ça ce n'est pas du rebrousse-blog, c'est grinçant! Très belle année 2008 et tutti quanti.......
    PS J'ai un pb, j'avais eu la même idée de jeu, alors tu pourrais demander mon avis avant de l'organiser

    Posté par auré, jeudi 3 janvier 2008 à 18:21
  • Bonne année Peggy

    Une année pleine de bonheur

    j'aime me balader sur ton blog et j'ai aprécié particulièrement ton billet

    et bien vois tu je n'ai préparé ni de foie gras ni de dinde ni de bûche pour les fêtes ni même le moindre petits coquillage

    nous avons néamoins fait un très bon repas
    sans fève tonka , sucre moscovado ou sel de l'Himalaya

    et devines ce que j'ai préparé pour le 1er janvier UN SAUCISSON AUx LENTILLEs bien vrais

    tu as deviné je n'aime pas faire comme tout le monde c'est peut être pour ça que je n'aime pas les fêtes de fin d'année et que je n'ai pas de blog ))))

    pour tes billets

    Posté par Hilda, jeudi 3 janvier 2008 à 20:43
  • Bonne et heureuse nouvelle année!

    Posté par Elvira, vendredi 4 janvier 2008 à 19:40
  • Buon anno Peggy

    Tanti, tanti auguri pour la nouvelle année! J'adore ton blog et je me sent surtout très proche à ta "dolce vita": j'en ai vécue une il y a quelques an en direction inverse à la tienne (de Rome vers Paris) et après je l'ai épousée. Je connais bien ce que ça veut dire passer beaucoup de temps sur les avions bon courage et tu a toute ma sympathie. Ciao a presto, Silvia

    Posté par Silvia, lundi 7 janvier 2008 à 13:24
  • J'ai essayé deux fois de t'envoyer un mail mais je n'y parviens pas...

    Posté par $ha, lundi 7 janvier 2008 à 13:34
  • Très Belle Nouvelle Année Peggy !

    Posté par Nawal, lundi 7 janvier 2008 à 18:22
  • Comme c'est bon ton mauvais esprit presque autant que tes photos et le rebrousse-blog n°2 à venir! Bonne année à toi
    Anne

    Posté par Chambiers, lundi 7 janvier 2008 à 19:08
  • Comme c'est bon ton mauvais esprit presque autant que tes photos et le rebrousse-blog n°2 à venir! Bonne année à toi
    Anne

    Posté par Chambiers, lundi 7 janvier 2008 à 19:08
  • Ah comme ça fait du bien de te lire Peggy Eh bien tu vois, comme toi, je n'ai eu envie ni le temps de publier des recettes de foie gras et de bûche, parce que le blog au repas de Noël, en présence de sa famille, c'est limite addictif. Quant à ton concours, eh bien figures-toi que je vais y participer sous peu car la queue de Mickey c'est vachement bien comme cadeau !

    Posté par Lilo, lundi 7 janvier 2008 à 20:28
  • les fêves de TOnka !! Perso j'ai pas fait une bûche mais un roulé...nan je joue pas sur les mots, on fait ce qu'on veut nan? On mange du foie gras quand on en a envie (c'est à dire pas pendant les fêtes) et je n'ai pas de thé matchin chez moi...bref ton p'tit billet me plait bien, ainsi que tes superbes photos, comme d'habitude...

    Posté par cocotte, mercredi 9 janvier 2008 à 11:40
  • Et pourquoi pas de la panse de brebis farcie pour les fêtes ? J'ai visité Edimbourg à la même période il y a déjà pas mal d'années et j'en garde un très bon souvenir. Ton analyse sur le monde de la blogosphère m'interpelle, tu exprimes très justement ce que je ressens sans arriver à le formuler. C'est un réel plaisir de te lire régulièrement. Souhaitons que 2008 soit riche de tes messages !

    Posté par birgit, lundi 14 janvier 2008 à 18:14
  • Ciao cara!!! Buon anno anche se in ritardissimo!!
    ))
    Come sono andate le prove con i panettoni e pandori??
    bises

    Posté par sandra, mardi 15 janvier 2008 à 11:57
  • merci gracianne,

    de me faire découvrir ce blog... d'expatriée !!!!
    j'aime beaucoup ;

    Posté par dumè, vendredi 18 janvier 2008 à 11:45
  • Tres drole ton billet et tres bonne annee a toi!!
    Bises

    Posté par Babeth, mardi 22 janvier 2008 à 08:45
  • je vien du "chant dans les casserolles" qui fait un lien vers chez toi.
    j'adore patmamy

    Posté par patmamy, vendredi 25 janvier 2008 à 17:30

Poster un commentaire